Israel vers l'indépendance énergétique

De Gaza au gaz naturel, il fallait y penser… Le quotidien Haaretz rapporte que les forages à 90 km à l’ouest du port israelien de Haifa, sur le site offshore de Tamar, ont permis de localiser des pochez de gaz naturel permettant une quasi indépendance énergétique pour pas mal d’années. Du moins pour tout ce qui peut carburer au gaz. La bourse de Tel Aviv a salué la nouvelle ces derniers jours par une envolée des cours des sociétés impliquées dans l’exploitation de ces forages, Delek et AvnerOil Exploration.

L’exploitation de gisements profonds en méditerranée est l’une des voix envisagées pour pallier à la probable expiration des réserves fossiles des grands gisements arabo-persiques. L’envolée du prix du pétrole l’été dernier a poussé la réflexion en ce sens, et rendu économiquement viables des projets qui, jusque là, auraient coûté trop cher. Je parierais ma chemise que dans les 10 à 15 prochaines années, la plupart des pays du pourtour méditerranéen se mettront à exploiter la "Mare Nostrum", contrebalaçant enfin l’omnipotent OPEP. Bien sûr, une telle exploitation n’aura pas que des partisans, et se fera sans doute au grand désarroi des écologistes et des amis de la nature. Mais c’est une autre histoire.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?