Et si on en profitait pour supprimer l’heure d’été ?

Je hais l’heure d’été. Pas vous ?

Comme de nombreux français, je n’aime pas le changement en général, les changements. Ça nous bouscule, ça nous perturbe, ça casse nos petites habitudes. Mais ce passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été me fatigue passablement plus que tous les autres changements. D’un seul coup, on vous supprime une heure de sommeil, on casse votre rythme circadien, vous vous levez fatigué, vous vos couchez une heure plus tard, et vous ramez pendant une semaine pour ramener toute la famille à un rythme normal. Sans parler des rendez-vous manqués en raison de ce décalage stupide.

Alors oui, c’est vrai, l’heure d’été permet de profiter un peu plus du soleil qui se couche (quoiqu’il mette autant de temps à se coucher, voire peut-être un peu plus en hiver en raison de l’inclinaison de sa course). Oui c’est vrai, on aime se prélasser jusqu’à pas d’heures sur un coin de terrasse, en sirotant un verre entre amis, alors que la nuit tarde un peu plus. Oui c’est vrai, cette heure d’été qui se présente au printemps, c’est déjà un peu d’été qui vient vous chatouiller le bout du nez, deux mois avant le solstice.

Difficile de se projeter dans de longues soirées en terrasse, cette année… #StayHome

Sauf que cette année, il n’y aura pas de terrasse, pour cause de confinement.

Il n’y aura pas de longue soirée entre amis, pour cause de distanciation sociale.

Il n’y aura que la misère d’une quarantaine qui se prolonge. Nous sommes près de 2 milliards d’individus confinés dans le monde, paraît-il. Et nous serons deux milliards à nous lever, dimanche matin, dans une dizaine de jours, en nous demandant à quoi cela peut bien servir de passer à l’heure d’été, alors que nous sommes coincés chez nous à tourner en rond, entre Zoom, Teams, nos mails et les devoirs des enfants. Faisons en sorte que l’heure d’été disparaisse, enfin. Une telle occasion ne se représentera pas de sitôt.

Cette heure en plus, elle ne vous permettra pas de profiter d’une journée qui s’étire, mais d’un confinement qui se prolonge. Coincé avec vos deux gamins dans vos 47m2, cette heure d’été ne vous apportera rien de plus.

Strictement rien.

Si ce n’est un peu plus d’énervements en raison de la perturbation des cycles de sommeil familiaux. Et de vos enfants coincés avec vous, qui râleront sur cette heure de sommeil en moins.

Et peut-être … une heure de confinement en moins.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?