En France, on n'a pas de pétrole, mais on a Halliday

A 66 ans, notre Hohnny national n’arrête pas de faire des adieux. Depuis près de dix ans, à mon avis. De dernier concert en dernier concert, il n’a vraiment pas envie de prendre sa retraite. Quitte à lasser ses fans?

Pas vraiment. Le succès est chaque fois au rendez-vous, bien que son grand âge le rapproche plus d’un Jacques Chirac que d’un Benabar. Il faut croire que ses fans vieillissent avec lui. Mais non, il réussit encore à séduire es fans qui pourraient être ses petits-enfants.

Tournée d’adieu en 2000. Puis en 2003. Encore en 2006. Et maintenant en 2009. Il y a finalement quelque chose de cyclique dans sa démarche: tous les trois ans, une tournée. Retenez-moi ou je prends ma retraite, en somme.

Grande offensive de la star cette semaine, avec la sortie de Vengance, film de Johnnie To. Quand Johnnie rencontre Johnnie aurait pu être son titre…

johnny

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “En France, on n'a pas de pétrole, mais on a Halliday”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*