Des questions, peu de réponses

Après l’assaut à Saint-Denis et l’annonce, hier, de la mort du chef présumé, comme il est écrit, des commandos de terroriste qui ont sévi en région parisienne ces derniers jours, le travail d’interrogation va commencer. Voici quelques unes des questions que tout le monde ou presque se pose. Qui apportera des réponses?

Quand?

Quand Abdelhamid Abaaoud est-il arrivé en France? Etait-il installé à Saint-Denis depuis trois jours? Une semaine? Plusieurs mois?

Comment?

Comment un type comme lui, recherché par la police, les services de renseignement, dont la dangerosité était connue, a-t-il pu s’introduire en France? Comment a-t-il pu pénétrer sur le territoire européen? A l’aide de faux papiers? Par la route de migrants (mais alors il doit exister des routes plus sures que la traversée en rafiot…?) Par avion, en voiture? Comment a-t-il pu se procurer un tel arsenal, stocker armes et explosifs? Comment le voisinage de sa planque à Saint-Denis a-t-il pu ne pas s’en apercevoir?

Où?

Où a-t-il résidé durant ces derniers jours? Seulement à Saint-Denis? Ailleurs? A-t-il eu le temps de monter des opérations dans d’autres villes? L’historique de ses déplacements peut-il être retrouvé à l’aide de son téléphone mobile (probablement) ou d’autres traces?

Qui?

Qui a-t-il rencontré? Qui l’a aidé à se cacher (au-delà de ce Jawad dont tout le monde se moque sur Internet)? Qui sont les membres de ses réseaux ici? Et en Belgique?

jawad

Et qui le remplacera désormais, car telle une hydre, l’organisation à laquelle il appartient saura sans nul doute lui trouver un remplaçant?

Quoi?

Et surtout, que venait-il faire ici? Superviser les opérations sur le terrain, mais alors est-il vraiment le chef ou le « commanditaire » qu’on nous présente? Recruter de nouveaux candidats? Préparer de nouveaux attentats? A-t-il participé aux attaques de vendredi dernier? Etait-il dans le stade de France au moment où se déroulaient les attaques? Ailleurs?

L’enquête ne fait que démarrer.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?