Aux larmes, citoyens

bleus-1998

C’est fini. Sur un score 1-2 face à l’Afrique du Sud, qui élimine les deux équipes, les 22 derniers bleus ont mis un point final à leur déplorable campagne, donc voici le récapitulatif:

  • qualification in extremis, en barrage, sur une main de Thierry Henry face à l’Irlande
  • trois joueurs (Ribéry, Govou et Benzema) convaincus de préférer les bras d’une fille de petite vertu aux entraînements
  • départ suspect de Lassania Diarra, joueur pro qui évolue dans un grand club européen, et qui soudain découvre qu’il souffre d’une maladie qui l’empêche de faire son métier… dopage?
  • phase de préparatifs sans panache, avec une défaite face à la Chine
  • premier match nul laborieux face à l’Uruguay
  • défaite sans bavure, 2-0 face au Mexique
  • début de la crise Anelka: insultes et tension au sein des bleus
  • la une de l’Equipe, que je ne recopierai pas par respect pour mes lecteurs
  • le refus d’entraînement et la lettre lue par Domenech
  • la défaite finale, avec expulsion (injuste) de Gourcuff

Bien mal acquis ne profite jamais. Il ne reste plus qu’à attendre les excuses de Ségolène Royal auprès de l’Irlande pour cette piteuse campagne africaine.

Sharing is caring!