Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud

La mort du roi Abdallah d’Arabie Saoudite est l’occasion de (re) découvrir le charme suranné de cette monarchie, instaurée par son père Ibn Séoud, qui eut 32 épouses, et une progéniture nombreuse, puisqu’on lui accorde 53 fils et 36 filles. C’est ainsi que le pouvoir se transmet depuis la mort d’Ibn Séoud de de mi-frère en demi-frère. Qu’adviendra-t-il une fois que le plus jeune des demi-frères sera décédé? Probablement une petite secousse de l’histoire, à moins qu’un règlement à l’amiable ne vienne réglé les probables conflits entre fratries…

Enduring Freedom

On retiendra d’Abdallah qu’il fut celui qui accorda le droit de vote et l’eligibilité aux femmes, dans le cadre des seules élections qui se tiennent en Arabie Saoudite, les élections municipales.

On retiendra aussi qu’il tenta de s’impliquer dans le règlement du conflit entre israéliens et palestiniens, en soumettant un plan de paix, établi en 2002 pendant la période où il fut prince héritier sous le roi Fahd, puis confirmé en 2007 après lui avoir succédé.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?