3 balades dans le Neguev autour de Sde Boker

Je n’avais pas mis les pieds dans le Neguev depuis un trip mémorable organisé par l’équipe de SmarTeam, à l’hiver 2001-2002, lors d’un séminaire de team building de deux jours entre Beer-Sheva et la Mer Morte. À l’occasion d’un court séjour en Israel, je suis parti passer deux jours entre Sde Boker et Midreshet Ben Gourion. Si vous passez dans le coin, voici ce que vous pourriez faire…

Dommage que les panneaux nindiquent pas les distances ni les durées des randonnées…

La tombe de Ben Gourion

Le premier Premier ministre israélien repose aux côtés de son épouse, sur une esplanade qui donne sur le désert, à Midreshet Ben Gourion. L’endroit est abondamment fréquenté, par des touristes, des scolaires, des militaires, bref, un peu de tout.

Ein Avdat

En descendant la route depuis centre d’accueil de Midreshet Ben Gourion, vous aboutirez à un parking qui marque l’entrée d’une petite randonnée pas très difficile, avec une centaine de mètres de dénivelé (dont une dizaine par une échelle en métal). La route longe un petit cours d’eau, le Tsin, qui finit en cul de sac. Sur la droite, un chemin très bien balisé monte. Une fois arrivés en haut, vous aurez une vue magnifique sur cette petite faille.

Midreshet ben Gourion

Au départ de la Krivine Guest House, vous suivez un chemin balisé dont je n’ai pas réussi à trouver le nom, qui vous amène, au terme de 2 kilomètres et demi, sur un petit promontoire où se trouvent une oeuvre d’art originale (des pare-chocs de camions rouillés, semble-t-il, dressés à la verticale), et d’où vous bénéficiez d’une vue encore plus belle sur la vallée qui s’étend à vos pieds. Aucune difficulté, pas de dénivelé.


Horvat Hatsatsa

En quittant Midreshet ben Gourion vers le nord par la route 40, on dépasse Sde Boker, puis une centaine de mètres après l’entrée de Merhav Am, on gare son véhicule en plein désert pour une randonnée de trois heures aller-retour, environ, sans grosse difficulté là non plus, qui vous conduit à un « champ de marguerites », en passant par des citernes naturelles, qui se remplissent avec la pluie. Là aussi, pas de difficultés, une balade pour tous les niveaux, durant laquelle vous ne serez dérangés que par le bourdonnement des avions qui s’entraînent non loin de là, et des mouches qui, elles, ne vous quitteront pas…

Sharing is caring!