10 inventions de Free qui ont changé notre vie

C’est l’été, c’est la période de séries et des articles un peu plus légers. Il y a quelques années, j’avais invité les lecteurs de mon blog à reconnaître des vues aériennes de quartiers parisiens? Cette année, je vais vous parler de ces inventions,  mineures ou majeures, qui ont changé notre vie ces quinze dernières années. A commencer par celles proposées par Free.

En fait, certaines des inventions qui suivent ne sont pas vraiment le fait de Free. Mais Free les a si bien intégrées dans son offre, qu’au final on a l’impression que c’est bien Free qui les a proposées en premier. Alors allons-y.

  1. Le triple play (internet + téléphone + télévision). Ca, c’est bien Free. Souvenez-vous, il y a dix ans, pour se connecter à Internet, on utilisait un modem (qui faisait un bruit infect), ou un boitier de connexion au câble, qui  ne servait qu’à cela. La facture de l’abonnement internet était distincte de celle de l’abonnement téléphonique, et le câble coaxial de la télévision allait se ficher dans le mur. Désormais, un seul fil sert pour tout cela, et une « box » devenue partie intégrante du paysage. Progrès ou mutualisation des risques, à vous de choisir.
  2. Une adresse email et un hébergement de site gratuit. Si Free tire son nom de l’accès gratuit en bas débit, sans abonnement, proposé dès l’origine, c’est aussi par le fait qu’on disposait dès lors d’adresses email gratuites (certes, on pouvait aussi prendre des adresses chez yahoo…) et pour les amateurs, d’un hébergement (et d’une base de données sur sql.free.fr ) gratuitement accessibles. C’est d’ailleurs là que j’ai initialement hébergé mon premier blog. Depuis, Google, Google Mail et les blogs ont fait passer cet aspect aux oubliettes.
  3. Les communications gratuites sur les lignes fixes. Là, je n’en suis plus très sûr, mais il me semble que c’est Free qui a le premier proposé l’appel gratuit vers les postes fixes dans une grande variété de pays. En fait, il me semble qu’aujourd’hui, la téléphonie payante sur les fixes n’existe plus.
  4. Le WiFi en libre accès. Innovation de Free, même si l’idée d’une chaîne de hotspots reliés entre eux lui a préexisté: FreeWifi est proposé dès 2009, et chaque Freebox devient un relais gratuitement accessible pour les abonnés qui acceptent de participer à la chaîne. Depuis, je ne m’en lasse pas, et quand la 3G passe mal (dans certains cafés ou chez le médecin), il est tout aussi avantageux de se connecter au FreeWiFi le plus proche. Il existe bien sûr une application iPhone pour se connecter sans avoir à ressaisir ses paramètres d’accès à chaque fois.
  5. Enregistrer la télévision sur son disque dur. L’enregistrement sur disque dur n’est pas à proprement parler une invention de Free, j’ai vu de tels enregistreurs remplacer les magnétoscopes il y a quelques années. Mais en intégrant un disque dur sur chaque Freebox, Free a démocratisé le système… même si la capacité n’a pas toujours été au rendez-vous: 40Go au début, un peu plus de 300 désormais, ce qui donne une petite centaine d’heure de vidéo. Avec la Freebox V6 (dite révolution), on peut même brancher un disque dur externe et accroître la capacité.
  6. La VOD sur le téléviseur. La aussi, ce n’est pas à proprement parler Free qui l’a créé, mais pour sûr, c’est Free qui l’a démocratisé. L’offre CanalPlay, notamment. La VOD, c’est l’accès à un immense catalogue de films sur son téléviseur, sans passer au vidéo club (d’ailleurs, il n’existe plus de vidéo clubs…). Seul regret, la pauvreté du catalogue, alors que le service existe depuis plus de 5 ans. Si seulement Apple pouvait y mettre son grain de sel…
  7. La VoIP pour tous via SIP. Petit service très utile, qui permet de téléphoner de l’étranger en passant par un numéro local en France; idéal en cas d’expatriation.
  8. La télévision sur l’ordinateur (et vice versa). Avec le découpage de la Freebox en deux boîtiers intelligents et plus ou moins autonomes, on a vu se développer les fonctionnalités purement vidéo du boîtier appelé Freebox HD, notamment la possibilité de voir une chaîne de télévision sur l’ordinateur (par exemple avec ADSL TV) à l’exception de TF1 ou de M6 , ou sur un mobile, et à l’inverse, la possibilité de diffuser un flux vidéo depuis le PC vers l’écran de télévision, transformant la Freebox en média center.
  9. La télécommande du téléviseur sur un smartphone. Là, ce n’est pas Free qui propose l’innovation, mais des petits malins qui ont développé des applications permettant de simuler le comportement de la télécommande Freebox. C’est très utile, par exemple quand on n’a pas envie de descendre acheter des piles, ou que la télécommande est en panne. Seul regret, le niveau de sensibilité des touches ainsi simulées.
  10. La téléphonie mobile en illimité à 15€. C’est la grande nouveauté de 2012. En devenant un opérateur mobile low-cost, Free a en réalité introduit un changement de paradigme, puisqu’il a principalement dissocié le forfait du remboursement du mobile. Maintenant que le taux d’équipement en mobiles est déjà élevé, il n’est en effet plus nécessaire de forcer les abonnés à renouveler leurs mobiles. Du coup, l’apparence du low-cost est immédiate (alors qu’en fait, ce n’est pas si donné que cela).

Il y a peut-être d’autres nouveautés introduites par Free ou son écosystème, mais les 10 que je viens de citer sont celles qui ont, me semble-t-il, le plus impacté notre quotidien.

A suivre…

Sharing is caring!