Cinq raisons pour utiliser … Twitter

Twitter, c’est ce petit outil surprenant, inventé  en 2006 par Biz Stone et Evan Williams, pour permettre à une communauté, qui n’a cessé de grandir en trois ans, de communiquer sur un modèle de messagerie instantanée ouverte à tous, et dans un format proche du SMS: 140 caractères maximum, afin de permettre une diffusion sur plusieurs canaux de distribution: internet et mobiles.

Plutôt déconcertant lorsqu’on l’utilise pour la première fois, Twitter peut rapidement devenir une drogue, tant sa simplicité déconcertante permet d’inonder ses lecteurs de messages courts. Au demeurant, Twitter n’a vraiment décollé qu’une fois qu’il a démontré ses qualités intrinsèques pour diffuser une information immédiate, lors de crises ou d’événements médiatiques tels les attentats de Mumbay ou l’atterrissage d’un avion sur l’Hudson.

Si Twitter continue de vous déconcerter, ou si vous n’arrivez pas à vous lancer, voici cinq raisons pour vous aider à faire le bon choix.

  1. Twitter est l’équivalent de la CB. Je crois que cette remarque a été faite par Bertrand Duperrin, et je lui en suis reconnaissant. C’est exactement ce à quoi peut faire penser Twitter lorsqu’on l’utilise de manière abondante. Tout comme la CB (Citizen Band), Twitter vous permet de diffuser une information sans vous soucier du destinataire. Vous disposez d’une information utile, et vous décidez de l’offrir au rste du monde. Il n’y a pas plus humaniste. Au demeurant, c’est l’un des rares services du net qu iinverse la logique de consommation de la bande passante. Par ses qualités intrinsèques (140 caractères, rappelons-le…), Twitterne pose pas de contrainte sur les capacités d’émission. Vous diffusez, c’est tout. C’est au niveau de la réception que la bât blesse, lorsque les serveurs sont en surcapacité. Alors que pour tout ce vous diffusez d’autre sur le web, vous devez vous poser la question de la bande passante qui vous est attribué. Cette qualité est l’une des plus bluffante, à mon avis.
  2. Twitter peut remplacer les flux RSS. De plus en plus de sites ou d’individus associent leur flux RSS à un compte Twitter. Au lieu de vous abonner à ces flux (via Google Reader ou autre chose), pourquoi ne pas les suivre sur Twitter, ce qui vous permettra à la fois de suivre leur flux, et de suivre ce qui passe en dehors du flux RSS?
  3. Twitter franchit aisément les frontières. C’est même ce qui a fait son succès lors de la crise Iranienne il y a quelques semaines, suite à l’élection présidentielle contestée. Sur Twitter, vous diffusez, et vous vous souciez peu de qui va vous lire, qui va vous suivre. Au demeurant, les utilisateurs de Twitter sont  même en général assez flattés lorsqu’ils sont suivis par plusieurs centaines ou milliers d’individus. Grâce à Twitter, l’information sort des frontières: un tweet émis de Palestine peut être lu en Israel, un autre émis de Taiwan  peut être lu en Chine, etc.
  4. Twitter vous permet de voir en temps réel ce que ses utilisateurs pensent d’une marque, d’un produit. C’est l’argument numero un pour un usage commercial de Twitter. Bien entendu, cet argument n’est pas valide pour toutes les marques. Allez chercher combien de Tweets parlent de Bibop ou de Bourvil. En revanche, ne soyez pas surpris par le flot de Tweets sur l’iPhone ou Mickael Jackson. Outil de l’instantanéité et de la consommation immédiate de l’information – l’informédiation – Twitter est un outil axé sur la modernité et les marques qui lui sont propres.
  5. Twitter est un incontournable aujourd’hui si vous êtes un acteur du web. Un bon conseil: si vous envisagez de passer un entretien chez Jacques, prenez soin d’ouvrir un compte Twitter et de l’utilsier convenablement quelques semaines auparavant. Car c’est désormais devenu un incontournable parmi les utilisateurs avancés du web 2.0: blogueurs influents, experts des réseaux sociaux, ils n’ont d’yeux – Dieu? – que pour Twitter.

Voilà, vous en savez assez pour vous faire votre propre idée sur Twitter, alors petes-vous prêt à rédiger votre premier tweet?

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de be angels, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “Cinq raisons pour utiliser … Twitter”

  1. Rétroliens : Fracture du scaphoide contre fracture du poignet | Kablages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*