Vous êtes ici : Accueil » Carnet » Arik Einstein

Arik Einstein

Einstein est mort hier. Non pas celui que vous croyez, celui de la relativité. Non, l’autre, ce géant de la chanson israélienne, Arik Einstein. Peu ou pas connu en France, il était pourtant un chanteur, acteur, comédien, doté d’un immense talent.



Né à Tel Aviv, membre de la troupe d’artistes de Tsahal, Einstein est peut-être l’équivalent d’un Aznavour ou d’un Bécaud local, qui a touché à des styles très différents (rock, ballades, chanson populaire), et a toujours soigné ses textes, en collaboration avec son compère Shalom Hanoch. Parmi les innombrables tubes d’Arik Einstein, voici celui que j’affectionne particulièrement: son titre, Lihyot Zamar, signifie « être chanteur ».

À propos de l'auteur

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

Nombre d'entrées : 3202

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

© 2006-2014 Powered By Hervé Kabla