Toy Story 4

La saga continue. Andy a grandi, ses jouets sont passés à sa soeur chez Bonnie, qui rentre à la maternelle, et rapporte de son premier jour d’adaptation un jouet assez singulier, qui se prend pour un déchet (ce qu’il est, au fond), ne saisissant pas son nouveau rôle de jouet.

Mais la famille part en vacances, et les affaires vont mal tourner pour Woody et ses amis, quand ils vont devoir affronter la singulière Gaby Gaby pour aller récupérer le jouet singulier dont il est question plus haut.

Si la première heure du film tient ses promesses, l’histoire finit par s’essouffler peu à peu. On passe certes un bon moment, mais il manque peut-être à ce Toy Story 4 un grain de folie supplémentaire. Contrairement à Toy Story 3, cet épisode ne marquera pas l’histoire par son scenario. On peut néanmoins saluer, une fois encore, la qualité des rendus numériques, toujours aussi époustouflants.

Sharing is caring!