The Real Story of Informix Software and Phil White

The Real Story of Informix Software and Phil White: Lessons in Business and Leadership for the Executive TeamVoici un livre dont je recommande la lecture à tous les passionnés par les success stories de la Silicon Valley, ou qui voudraient comprendre comment fonctionne un éditeur de logiciels de l’intérieur : développement de nouveaux produits, batailles commerciales, acquisitions, succès éclatants, mais aussi reconnaissance de revenus, résultats financiers et démêlés judiciaires.

Car au-delà de la courte période de la vie d’Informix couverte par l’auteur – de 1991 à 1997, soit les années de gloire pendant lesquelles Informix surpassa Sybase pour tenter de concurrencer Oracle – c’est bien des problématiques liés au secteur du logiciel dans son ensemble qu’il s’agit. Nombre des questions soulevées dans cet ouvrage paraîtront familières aux acteurs de ce domaine, en France ou ailleurs. Comment intégrer l’équipe R&D issue d’une acquisition ? Comment motiver les forces de vente ? Comment combattre le numéro un dans son domaine ? A partir de quand peut-on reconnaître le revenu d’une vente de logiciels ? Je suis à peu près certain que mes anciens collègus de Dassault Systèmes y retrouveront quelques situations connues, qu’ils appartiennent à la R&D, aux forces de vente, à la stratégie ou au marketing (sans parler du support…).

Le livre raconte l’histoire d’Informix, décrite par un ancien responsable commercial de l’entreprise. Il se dévore en quelques heures. Il couvre les six années qui ont suivi l’arrivée de Phil White à la tête de l’entreprise, jusqu’à son éviction et sa condamnation récente. Car le CEO flamboyant qui voulait concurrencer Larry Ellison fut condamné pour avoir omis de tenir compte de « side letters » signées lors de deals avec Fujitsu et HP, et avoir comptabilisé frauduleusement le montant de ces affaires pour un montant de l’ordre de 6 millions de dollars.

Informix a rejoint la liste des scandales financiers liés à différentes affaires plus ou moins frauduleuses, mettant aux prises cabinets d’audit et de plus ou moins grands groupes industriels américains. Par sa spécificité liée au domaine d’activité d’Informix, l’histoire contée par Steve Martin recèle d’enseignements précieux pour les actuels et futurs dirigeants d’éditeurs de logiciels à succès…

 

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?