La Russie et les élections américaines

Peu à peu, l’implication de hackers russes pour influencer les élections américaines dans un sens qui soit favorable à Donald Trump se précise. Tous les candidats furent espionnés, certes, mais ce fut pour le bénéfice du candidat républicain. Il faut se demander quel intérêt trouve le pouvoir russe dans la victoire de Trump sur Hilary Clinton.

Probablement s’agit-il, en l’occurence, de favoriser l’accession au pouvoir d’un magnat aux raisonnements parfois binaires voire primaires, par opposition à une présidente plus politique. En un sens, comme aux échecs ou au poker, il est plus facile de jouer face à un adversaire dont les réactions sont prévisibles, que face à un adversaire rusé et imaginatif.

Les années Trump risquent fort d’accélérer un certain déclin américain à l’international, au profit d’une plus forte implication russe. Les années Trump – si tant est qu’il ne soit pas la cible d’une prochaine procédure d’impeachment – devraient plutôt être qualifiées d’années Poutine.

Sharing is caring!