Parc Asterix mérite mieux

Parc Asterix fête ses 20 ans. Vous ne le saviez sans doute pas, car on entend peu parler de ce parc d’attraction, lancé semble-t-il avant Disneyland Paris. Résultat: pour un beau dimanche de mai comme aujourd’hui, une affluence vraiment faible, quasiment pas de queue d’une attraction à l’autre, alors qu’une telle journée attire une foule incroyable à Disneyland, et qu’il faut se taper une demi-heure de queue pour chaque attraction du coté de Marne la vallée.

Parc Asterix  ne bénéficie pas, il est vrai, des mêmes atouts que son voisin. Situé sur l’autoroute A1, à une quarantaine de kilomètres de Paris, il ne possède pas sa propre gare TGV, et de ce fait, ne peut accueillir que des familles motorisées. Le parking est d’ailleurs d’une taille sensiblement plus faible que celui de Disneyland Paris. La capacité hotelière alentour fait peine à voir. Bref, les deux aprcs ne jouent pas dans la même catégorie.

Au niveau des attractions, on retrouve certaines similitudes: les croisières Epidemais rappellent sensiblement le pays des contes de fées. Le carrousel de Cesar n’a rien à envier au grand carrousel de Lancelot. Et les teufs-teufs de la Nationale 7 sont même plus amusants que les coupés sport d’Autopia. On pourrait poursuivre la liste des ressemblances, notamment au niveau des tarifs, parfois excessifs:

  • 8 euros pour le parking, du « vol » manifeste
  • glaces et boissons à des prix éhontés. Il n’y a pas de petits profits, n’est ce pas?

Mais là n’est pas le point. Parc Astérix possède ses propres atouts, et n’en fait pas assez la promotion, à mon sens:

  • On y trouve la seule attraction de dauphins / otaries en région parisienne (presque aussi sympa que celle de Marineland)
  • De nombreuses attractions tournent autour de l’eau, du Grand Splash à l’Oxygenarium. Durant les journées chaudes de l’été, rien de tel pour se rafraîchir.
  • Au final, le faible nombre de visiteurs permet de profiter pleinement de toutes les attractions.

Bref, s’il me fallait passer une journée dans un parc d’attractions parisien dans les prochains jours, Parc Asterix aurait sans nul doute ma faveur.

NB: Parc Asterix possède son blog, malheureusement très mal exploité. Pourquoi, par exemple, y laisser figurer ces photos assez minables en première page, qui plus est sous la pluie? Décidément, rien ne lu isera épargné…

NB: Pour le lecteur soucieux de précisions, Parc Asterix appartient à la Compagnie des Alpes, une compagnie qui exploite nombre de parcs de loisir (la Mer de Sable, France Miniature), des lieux plus nobles comme le musée Grévin, ainsi que de nombreux domaines skiables.

NB: La statue d’Asterix centrale semble renfermer une antenne relai de téléphonie mobile. Qui confirme?

Le Parc Astérix

Crédit photographique: Visoterra

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?