La visite médicale annuelle sert-elle encore à quelque chose?

J’ai toujours été très circonspect vis a vis de la visite médicale annuelle au travail. Du temps de Suresnes, je me souviens de cette entrevue d’une demi-heure annuelle avec le sympathique docteur T., assistée de la fort dévouée Danielle B. Chaque année, c’était la même chose: la fiche à remplir en cochant les cases mal au dos, yeux qui pique, oui je dors bien merci; pipi dans le gobelet; test de vision avec lunettes. Et pour finir, le tête à tête final ou l’on se pèse, et confirme que oui, on continue à faire du sport, non, on ne fume pas, etc. Tension 12-8. Toussez monsieur.

Apte.

Et pour quel résultat? Je me le demande. Ne me dites pas qu’on détecte réellement des cas de myopie, de cholestérol ou pire au cours de cette demi-heure d’une banalité récurrente.

Ce type de visite, peut-être justifiée à une époque ou le système de santé national était encore balbutiant, mériterait qu’on s’y intéresse de nouveau…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?