Grandeur et décadence

De l’historial … au "casse-toi pauvre con", le Gaullisme est un combat de tous les jours, le chef de l’état l’apprend un peu plus à chaque instant. En passant de l’inauguration de l‘Historial du Général de Gaulle à la visite du Salon de l’agriculture, Nicolas Sarkozy a perdu les accents gaulliens et le recul nécessaire à chaque confrontation. Résultat, une petite phrase insignifiante, qui tombe dans l’escarcelle de médias qui ne lui veulent pas forcément de bien. Qui n’a jamais eu ce type de réactions d’énervement?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?