Dany Craig, le petit Bond avec une chaussure noire

Ce 21e épisode de la saga de l’agent 007 est une petite révolution en soi. Sur plusieurs aspects.

  • Exit Pierce Brosnan, welcome Daniel Craig. Plutôt petit (cf. photo) mais musclé, blond, le nouveau Bond détonne. A priori, on le verrait mieux jouer dans une biographie de Vladimir Poutine, que dans le smoking de 007. N’ayez nulle crainte, la magie opère rapidement. Pêchu, trapu, doté d’un physique plutôt … tonique, Craig a de quoi séduire ces dames, et de quoi laisser songeur ces messieurs.
  • L’opus en question, Casino Royale, a déjà donné lieu à une parodie de Bond, avec David Niven, Woody Allen et Peter Sellers. Parodie fort sympathique, mais fort éloignée du véritable esprit de la série. Car ici, on retrouve les ingrédients de notre héros favori: voitures de sport, cascades en tous genres, conquêtes instantanées, et méchants vraiment très méchants. Pourtant, détrompez-vous, celui-ci est différent. Cet épsode ne s’achève ni sur une plage, ni dans les bras d’une de ses conquêtes, mais au travail… Et si gadgets il y a, ils sont réduits au strict minimum. Non, ce Bond e là est un Bond à l’état brut, qui vient de gagner son double zero (deux eliminations, pour les débutants 😉 ). Il n’a pas encore finalisé sa recette du Martini Vodka, s’autorise des trajets en Ford, et ne séduira qu’une seule demoiselle, un recod.
  • Ce Bond marque le retour de l’action, au détriment des effets spéciaux. Finies les balades dans l’espace, les cités sous-marines, et les gadgets hyper-sophistiqués. Mais de la bagarre, de la vraie. Avec du sang, du vrai. Et des méchants, des vrais, pas des psychopathes, qui se tirent dans les pattes, entre eux.
  • M, décidément, très à l’aise, le clame haut et fort: elle serait prète à sacrifier ce Bond, s’il ne savait mettre son ego de côté. La relation s’instaure, Money Poney n’est pas encore là, Q non plus.

Bref, allez voir ce Bond. Même s’il est toujours aussi fanfaron. Même si les cascades sont toujours aussi spectaculaires. Même si après une bagarre d’une sauvagerie inoui, seule la chemise se tâche de sang, mais le smoking reste propre. Vous en aurez pour votre argent.

PS: le rôle de la James Bond girl est tenu par la fille de Marlène Jobert. Une excellent James Bond girl, celle-là aussi, beaucoup moins nunuche que les précédentes…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?