Connaissez-vous Paul Jorion?

J’ai découvert Paul Jorion au hasard d’échanges sur Polydées, ainsi que ce matinen réécoutant une émission diffusée sur France Culture. Ce que dit Paul Jorion – à la fois économiste, anthropologue et … blogueur – n’est pas sans intérêt.

En gros, il remarque que quand on augmente la rémunération des milieux les plus pauvres de la société, l’argent circule, car les « pauvres » ne peuvent pas économiser: l’argent rentre doit à tout prix être utilisé pour subvenir aux besoins immédiats. De cette circulation découle une création de valeur au niveau des entreprises.

A l’inverse, une augmentation de richesse des milieux les plus favorisés est contre-productive, car les « riches » disposant déjà de tout ce dont ils ont besoin pour vivre, ont tendance à placer l’argent reçu: on sort d’un schema de création de valeur, car l’argent créé – les intérêts – ne provient que de la garantie de se faire rembourser.

Il paraît que ce n’est pas nouveau, et d’autres économistes, de renom, l’ont dit avant lui. Je suis un piètre économiste, mais j’ai trouvé l’explication de Jorion lumineuse. Et vais de ce pas me procurer son dernier ouvrage, L’argent – mode d’emploi.

Sharing is caring!