Comment s'envoyer en l'air pour moins de 300 euros?

C’est la question qu’a dû se poser cet étudiant, qui a trouvé une solution absolument géniale: faire monter un appareil photo numérique (et une caméra en option) équipée d’un circuit intégré imaginé par lui-même (mais fabriqué en Chine, semble-t-il), à bord d’un ballon spécialement conçu pour voler à haute altitude (ici, plus de 30 000 mètres, dans la stratosphère).

Le résultat est absolument … magique.

Adam Cudworth, c’est son nom, est un étudiant qui s’est dit qu’il serait possible de faire monter un appareil photo haut, très haut dans le ciel, équipé d’un GPS pour ensuite le récupérer à l’atterrissage. Honnêtement, j’ai eu des doutes sur la réalité de l’info, me disant que le vent ou les turbulences devraient propulser un tel ballon assez loin de son point de départ, rendant la récupération de données irréalisable, mais apparemment, ça marche.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le blog dédié à l’expérience HABE, ou sur le compte Flickr avec les impressionnantes photos obtenues. On se dit qu’il a eu de la chance de ne pas percuter un avion…

 

Merci Vanessa pour l’info.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?