Ce qui ne se copie pas est cher

Au collège, on enseignait le syllogismes par une maxime du type:

"Ce qui est rare est cher.

Or un cheval peu cher est rare.

Donc un cheval peu cher est cher."

C’est la première phrase qui m’intéresse: ce qui est rare est cher. Existe-t-il encore beaucoup de choses rares par essence? Une Ferrari Enzo, une paire de Belutti. Surement. L’essence aussi, enfin un jour, enfin peut-être. Mais dans le domaine de l’alimentation, des loisirs, de l’habillement, de la culture, le rare se fait rare (et pourtant, il reste cher).

Pour contrer la chereté de la non rareté, notre génération a lentement glissé vers un "ce qui n’est pas rare peut-être gratuit". La musique est devenue (plus ou moins) gratuite. Les films et autres contenus videos, piratés et repiratés, n’étant plus rares, grâce à la diffusion quasi-instantannée sur internet, sont également devenus presque gratuits (mais un bon film reste rare). Les restos du coeur, gratuits, sont de moins en moins rares.

Kevin Kelly a une explication plausible. La rareté a disparu du fait du faible coût de la copie. Notre époque copie, plagie, scanne et polycopie à outrance. Le bois se fait rare, le papier va devenir cher, mais la copie numérique voit son prix s’effondrer. Pensez-donc, 100€ pour 500Go. Du coup, pour vendre de la valeur, il suggère de se focaliser sur … ce qui ne peut pas se copier, comme la confiance. Il suggère également huit autres pistes intéressantes, de création de valeur dans ce monde du gratuit à outrance.

  1. l’immédiateté
  2. l’adpatabilité
  3. la compréhension
  4. l’authenticité
  5. l’accès
  6. la concrétisation
  7. le mécénat
  8. l’accessibilité (différent du 5)

Bien sûr, je ne dévoilerai pas ce qui se cache derrière ces 8 termes, ce serait d’ailleurs un acte gratuit, et la valeur de l’article originale ne saurait être gratuitement plagiée. Un grand merci à Yves Granger qui m’a fait découvrir cet article génial, dont je recommande la lecture à tout commercial à la recherche d’une vente de valeur.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?