Bienvenue sur Facebook marketplace

En vous connectant à Facebook ces dernières heures, vous avez peut-être remarqué une petite info-bulle qui vous invite à découvrir un nouveau service de Facebook: la « marketplace« . Il s’agit d’une sorte de site de petites annonces, intégré à Facebook, basé sur la géolocalisation des utilisateurs. Ce service existe déjà depuis un an aux US et au Royaume-Uni, et vient d’être ouvert aux utilisateurs français.


Pour publier une annonce, rien de plus simple, il suffit de cliquer sur le bouton « Vendre un article », et de choisir l’une des catégories, tout à fait traditionnelle: « Immobilier », « Maison et jardin », « Electronique », « Loisirs », etc.

En allant y faire un tour ce soir, je ne peux m’empêcher de me poser la même question que je me pose à chaque fous que j’ai tenu entre les mains le premier numéro d’un magazine et que j’y ai trouvé une section « petites annonces »: d’où diable viennent ces premières annonces? Facebook a-t-il contacté certains utilisateurs pour leur proposer de publier des annonces sur un site qui n’était pas encore en ligne – mais qui, et sur quelles bases? Ou bien ces premières annonces proviennent-elles d’un autre site? S’agit-il d’annonces publiées par des salariés de Facebook? Et s’agissant de Facebook, sommes-nous face à de véritable profils?

Facebook marketplace sera-t-il capable de porter préjudice au spécialiste français Leboncoin? Ou ce service se développera-t-il de manière plus mesurée? Affaire à suivre…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?