20 km dans Paris

Pour ma première participation aux 20km de Paris, on peut dire que j’ai eu de la chance: un temps magnifique régnait sur la capitale. Légèrement frisquet, mais avec un soleil resplendissant. Du coup, je me suis permis de ne pas baisser le rythme, laissant tombe rle premier ravitaillement et me calant sur l’allure des coureurs autour de moi. j’ai même dépassé, à un moment, le « guide » qui menait un groupe sur une allure d’1h30 (il s’était arrêté pour pisser dans le Bois de Boulogne). Résultat, un très honorable 1h40 qui me permet d’envisager un 1h45 pour mon prochain semi-marathon, celui de Boulogne-Billancourt, courant novembre.

Le parcours des 20km de Paris

Cela fait trois ans que je m’aligne sur de telles distances, entre 10km et 21km, et j’ai réussi à descendre ma vitesse moyenne de 5mn30 au km à 5mn au km. Quel est le secret d’une telle progression? Un travail régulier, certes, avec deux sorties par semaine, une courte de 5-6km, et une plus longue de 10km ou plus, depuis 6 mois. Mais pas uniquement. Le grand chambardement, c’est une perte de poids non négligeable, 10kgs perdus en mai dernier. J’ai lu quelque part qu’un kilogramme de perdu, c’est 3 secondes de gagnées au km. La règle s’applique parfaitement ici: 30mn pour 10kgs…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?