Remise des trophées de l’international du numérique 2014 #FrenchTechRi

Le développement des startups technologiques à l’international fait partie des sujets abordés lors des Rencontres Internationales de la FrenchTech, organisées par Ubifrance. Avec en point d’orgue la remise des trophées de l’international du numérique. Une session présentée par André Dan.

Les vainqueurs 2013

En 2013, c’étaient Tradelab et Ateme qui avaient été distingués.

Tradelab, spécialiste des campagnes display en RTB, a profité de son succès en 2013 pour tenter l’aventure à l’international, notamment sur la côte ouest des US, dans le cadre d’un accompagnement par UBIFRANCE.

Ateme, qui vend des dispositifs de compression vidéo, réalise 90% de son CA à l’exportation, pour 25m€. Entrée en bourse réussie en 2014, avec 13m levés à cette occasion.

Table ronde des institutions

Avec des représentants d’Ubifrance, Bpifrance, CCI Paris Ile de France, l’APCE, l’AFIC, le Comité Richelieu, l’IE Club et Sud de France Développement.

Quelques news des institutions:

  • L’IE Club se développe à l’international, avec l’ouverture de bureaux à Montréal, Tel Aviv;
  • Bpifrance aussi, avec des démarches conjointes avec Ubifrance
  • l’AFIC, partenaire de ces trophées depuis leur origine il y a 12 ans, se focalise sur le financement des startups en amorçage ou en développement
  • Sud de France développement accompagne les entreprises technologiques (événements à venir en novembre 2014 et juin 2015)
  • la CCI Paris Ile de France a modifié son positionnement, et intervient beaucoup plus en amont et en aval
  • l’APCE revendique 11m d’internautes uniques sur son site, qui s’adresse aux créateurs d’entreprise, dont une bonne partie se lancent (note: 11 millions, vraiment?..)
  • Le Comité Richelieu, créé à l’occasion du pacte PME pour pousser la ccopération entre PME et rgands groupes, est allé au-delà de ses missions originelles

Présentation des entreprises finalistes

Et voici les sociétés.

  • 1000 mercis: créé en 2000, 300 personnes, 40m€ de CA. S’est développé à Londres, New York, Palo-Alto et à Dubaï
  • Advanced Track & Trace: filiale du groupe Lamy, 30 salariés, 7m€ de CA dont 5 à l’international. l’innovation, c’est un code haute capacité pour protéger les documents.
  • Datawords: créé en 2000, 300 collaborateurs, 40 nationalités, 25m€ de Ca en 2013, dont 73% à l’international. Ils sont les pionniers de l’e-multiculturalisme… Une expertise pour le déploiement digital des entreprises à l’international
  • EcoCompteur: créé en 2004, ils développent des systèmes de comptage de personnes (piétons et cyclistes). CA x 3 en 5 ans, 53 salariés, dont 8 à Montréal. Une solution complète qui va du capteur au logiciel. Des ventes dans 45 pays, y compris USA, Australie, israël, les Emirats, etc.
  • Evaneos: lancée en 2009, cette société permet de planifier les voyages de ses membres (200 000 à ce jour). C’est une place de marché pour créer des voyages 100% personnalisés, sur mesure. Présents sur 4 marchés, principalement en Europe. Prix de la meilleure agence de voyage en ligne.
  • Famoco: cette société crée des infrastructures pour le déploiement de cartes sans contact (NFC). 3 années de R&, 8 mois de commercialisation. Présents dans 25 pays cette année.
  • GB&Smith: créée en 2007, cet éditeur de logiciel de 35 salariés basé à Lille permet de gérer des accès informatique. 2,6m€ de CA, 50% à l’international. Clients: la FED, l’US Navy, etc.
  • Magency: créée en 2011, cette société de 30 personnes fait 4m€ de CA. Son coeur de métier: la magie, intégrée dans des actions d’événementiel. Présents aux US, au Brésil, au Japon. Ils cherchent à lever 3m€
  • Makazi:Créée en 2009, cette société de 80 salariés réalise 15m de CA dont 50% à l’étranger, sur des sujets de data marketing. Ils sont présents en Suisse, au Brésil
  • Motwin: société grenobloise de 15 personnes créée en 2008, Motwin collecte, agrège et pousse des données vers des applications. CA de 1m€, 60% à l’étranger.
  • Multiposting: créée en 2008, cette société de 80 salariés développe des outils technologiques pour le recrutement. 1000 clients, 15000 utilisateurs dans plus de 50 pays, 15 langues.
  • Oledcomm: créée en 2012, cette société de 20 salariés (et en recrute 30) a déjà déposé 8 brevets. Sa technologie, c’est le Lifi, le Wifi transmis par la lumière (et donc sans ondes radio).
  • Pradeo: Créée en 2011, cette société de 20 salariés est basée à Montpellier. Elle permet de révéler si une application ne fait pas des choses sous le manteau, comme exploiter votre base de contacts, ou diffuser des contenus via votre connection internet (vol de photos, vol de fichiers, écoutes téléphonique)
  • ReputationVIP: cette société créée en 2012 se positionne comme le spécialiste de la gestion de l’ e-réputation des marques et des individus. 25 salariés. Des clients qui ont besoin de gérer leur réputation dans la dure. 23% de CA à l’export. Le premier client était un client chinois. Cibles 2015: UK, Irlande, Emirats, Qatar. Le droit à l’oubli, un marché en pleine expansion…
  • SoftAtHome: filiale d’Orange, cette société créée en 2006 et profitable depuis 2011 réalise 30% de son CA à l’export. Leur métier, c’est mettre de la valeur dans la box.
  • Spectaculaires: Créée en 1987, cette société est issue du spectacle et se positionne sur l’événement d’entreprise, la projection d’images monumentales, etc. 30% de leur CA est réalisé à l’étranger (un développement récent, qui date de 2009).
  • Tiempo: Créée en 2007, cette société grenobloise développe et commercialise des composants intégrés.

Intervention d’Axelle Lemaire

Le numérique continu d’être mal appréhendé par l’appareil de l’état, construit pour les entreprises du 20e siècle, et pas encore adapté à celles du 21e. On prétend que le numérique contribue à 5% du PIB, elle pense que c’est bien plus que cela. Pourquoi? parce que les entreprises du numérique vendent de l’immatériel, par définition difficile à intégrer dans les statistiques du commerce extérieur.

Capture d’écran 2014-10-22 à 12.57.50

Axelle Lemaire porte la FrenchTech, viscéralement. C’est sa fierté, son combat. Elle la respire, comme André Dan respire l’enthousiasme. Au-delà de l’ouverture à l’international des entreprises, elle souhaite aussi ouvrir l’économie française aux profils étrangers, pour les aider à rejoindre des entreprises françaisesvia un « passeport talents » (ouh! là, terrain glissant en période de chômage accru…) ou de venir créer des sociétés en France (là c’est mieux).

Autre projets: des bons pour les profils « d’intrapreneurs » (ça va plaire à Yann Gourvennec), ou la promotion de l’enseignement en anglais durant les études, pour faciliter l’exportation.

Remise des Trophées

  • Famoco reçoit le trophée remis par Air France KLM.
  • Datawords reçoit le trophée remis par Microsoft et l’INPI.
  • Multiposting reçoit le trophée remis par IBM et Apollo.
  • Pradeo reçoit le trophée remis par BNP Paribas et Orange.
  • OledComm reçoit le coup de coeur

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

5 Replies to “Remise des trophées de l’international du numérique 2014 #FrenchTechRi”

  1. Bonjour,

    Ne s’achant pas où m’adresser pour vous envoyer mon message, je me permet de vous écrire ici, espérant que cela aura un écho favorable auprès de vous. Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

    Je suis porteur d’un concept innovant que j’ai baptisé R23.
    Le principe est simple : lorsqu’un client entre dans une entreprise, boutique, restaurant, il est dommage qu’il ressorte sans aucun document notamment électronique, à l’heure du smartphone. Ainsi grâce à mon concept, un visiteur reçoit sur son portable le support numérique de l’entreprise visitée (par exemple menu pour un restaurant, dernier catalogue pour une boutique, modèles de coiffure pour un salon de coiffure, carte de visite simplifiée pour un petit artisan, etc…).
    Le client pourra ensuite partager via un simple clic à ses ami par sms ou sur facebook. L’entreprise pourra aussi envoyer des notifications longtemps après sur le téléphone du client, sans le connaître pour autant.
    Le concept est prêt, vous pouvez en savoir un peu plus ici :
    http://www.r23.me/fr

    Je reste à votre disposition, n’hésitez pas à me contacter.
    Stefano AGBAGLA
    servicesopro@gmail.com
    06 99 42 83 86

  2. Rétroliens : Remise des trophées de l’internati...

  3. Rétroliens : Premières rencontres internationales de la French Tech | Michaël Tartar

  4. Rétroliens : Stampyt, la solution pour personnaliser les photos depuis son Smartphone | Kablages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*