Oddcast donne ses lettres de noblesse a la synthèse vocale

Les progrès réalisés en 20 ans dans le domaine de la synthèse vocale sont absolument stupéfiants. Je me souviens du permier logiciel de synthèse que j’ai eu le loisir de tester sur un Atari ST en 1987 (son nom m’échappe), qui permettait de lire un petit fichier texte et de le prononcer avec une horrible voix métallique dotée d’un abominable absent anglais.

Je suis tombé, sur les recommandations d’un ami, sur la technologie d’avatars polyglottes produits par la société Oddcast, c’est absolument bluffant. Dans la démo ci-après de la technologie Oddcast, vous saisissez un texte – allez donc recopier le texte de ce billet – puis choisissez la langue (il n’y a pas de reconnaissance automatique, dommage), et l’avatar. Les résultats sont vraiment bons. Quelques points à corriger cependant:

  • La pronociation des accetns ne semble pas bien passer.
  • Les anglicismes tels que bug ou plug-in sont également mal prononcés.

Je vous laisse jouer avec tous ces personnages, au regard si humble, et qui baissent les yeux lorsqu’ils prononcent votre prose. Pour mes lecteurs hebraisants, testez donc le jeune isra en première page. Arborant un superbe crane rasé très à la mode, il prononce son texte dans un hébreu correct, mais avec une voix dotée d’une humilité rare chez les israeliens. Pas assez de houtspa?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?