Moi, moche et méchant 2

Après avoir hérité des trois orphelines, il était logique que le sieur Gru, faux méchant doté d’un coeur immense, rencontre l’âme soeur. Celle-ci va prendre la forme d’une apprentie espionne, qui va l’aider à combattre un autre affreux méchant.

Si les gags s’enchaînent avec maestria, l’histoire manque un peu de sel. C’est décousu, là où d’autres dessins animés – de l’Age de glace à Madagascar – sont capables de dérouler un scenario correctement. Dommage, car les effets sont très réussis, et le générique final en 3D en scotchera plus d’un. Un gentil 14/20, en attendant le tome III…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?