Meyer Harrus

Meyer Harrus nous a quittes hier matin. De l’internat de l’Ecole Maimonide aux colonnies de vacances à Finhaut dans le Valais suisse, Meyer aura marqué des centaines de jeunes de tous horizons, de tous ages, qui garderont surement le souvenir de son perpétuel cigare, de son sourire, de sa voix grave qui nous lançait des "Séparez-vous ou je vous colle", ou des "J’éteins, c’est clair?". Cette génération de cadres communautaires avait su établir et préserver un incroyable contact avec ceux et celles qui les ont croisés.

Et puis Meyer était un ami de la famille, depuis près de quarante ans. D’innombrables souvenirs lui sont associés, de son bus Volkswagen dans lequel il m’emmena voir "Les Aristochats" à nos balades dans Paris, pour aller faire le marché à Belleville, en compagnie de mon père.

Meyer Harrus sera inhumé mardi en Israel.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?