L’incroyable défense contre son camp de Choupo Moting

Les amateurs de football connaissent tous la notion de « but contre son camp » (abrégé en csc), lorsqu’un joueur marque un but – souvent assez joli, d’ailleurs – contre sa propre équipe. Cela arrive, même aux meilleurs. Mais l’attaquant parisien Eric-Maxim Choupo-Moting a inventé dimanche soir, contre le Racing Club de Strasbourg, un nouveau type d’action: la « défense contre son camp ».

Que s’est-il passé? Une action de jeu incroyable. Alors que l’attaquant camerounais, né à Hambourg, avait inscrit le premier but de la rencontre, son premier but au parc des Princes, et ce qu’il pensait être le but de la consécration et du titre de champion de France 2019, Choupo-Moting s’est retrouvé dans une phase de jeu qui a laissé plus d’un spectateur perplexe.

Le premier but de Choupo-Moting…

Alors remonté au score, à un but partout, le PSG tentait de se dépatouiller face à une défense alsacienne des plus coriaces. Alors que son coéquipier Christopher Nkunku s’apprêtait à inscrire le second but parisien d’un petit lob sur le gardien strasbourgeois, et que la balle roulait tranquillement vers le fond des filets, ne voilà-t-il pas notre brave Choupo-Motting qui débarque, à la suite d’un défenseur du RCS, certes, et qui d’un geste incompréhensible empêche la balle de franchir la ligne, puis q’écroule dans les filets, tandis qu’un second défenseur pouvait tranquillement dégager le ballon et écarter la menace?

En images, voici ce que cela donne….

En soi, cela peut arriver à tout le monde. Au football, je suis bien placé pour savoir qu’on ne fait pas toujours ce que l’on voudrait avec le ballon (même si c’est moins difficile qu’au rugby). Mais à ce niveau de compétition, cela peut parfois surprendre, surtout d’un club qui truste les 10 plus hauts salaires du championnat, et qui prétend rivaliser avec les autres grands d’Europe…

Pauvre Choupo.

Sharing is caring!