Les 10 commandements de la conduite du changement

C’est le titre qu’aurait pu porter le dernier livre de mon ami Christophe Faurie, son quatrième et pourtant son premier paru aux Editions Kawa. « J’ai pensé à tout … et pourtant ça ne marche pas » claque comme le titre d’un film de Michel Audiard, et sa lecture est aussi savoureuse, mais détrompez-vous: c’est bien un livre qui vise à vous faire comprendre les principes inhérents à une bonne conduite du changement.

jai pense a toutPour bien comprendre ce qu’implique un changement réussi, Christophe procède par petites touches, rapides, percutantes, et toujours très bien documenté (en fait, j’ai rarement lu un livre aussi bien documenté!).

Il commence par introduire les termes essentiels du changement. Par distinguer les changements d’ordre 1, à l’intérieur d’un système et continus (changer de voiture, ou changer le barème de l’impôt sur le revenu), des changements d’ordre 2, à l’extérieur d’un système, et discontinus, comme un changement de phase. Notre raison sait gérer les premiers; elle appréhende les seconds, et nous incite à nous y opposer, à l’insu de notre plein gré.

La raison à cela: homéostasie et énantiodromie. Derrière ces termes barbares se cachent des notions que vous rencontrez tous les jours. L’homéostasie, c’est la capacité d’un système à toujours rechercher son équilibre: vous penchez d’un côté, des forces inconnues ou mésestimées vont le pousser à revenir à un état d’équilibre. Quelque soit le changement, les réformes ou les évolutions que vous souhaitez introduire, vous rencontrerez ce type de phénomène. L’énantiodromie, c’est le principe « action / réaction » que les spectateurs des Choristes connaissent bien.

Ca y est, vous commencez à visualiser les raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à faire bosser vos enfants, à faire respecter les processus par vos salariés ou à réformer les taxis? Et bien tenez-vous bien, Christophe Faurie, en une quinzaine de chapitres, va vous proposer quelques repères pour que trouviez la voie. Ses 10 commandements, que je résume un peu plus loin, ne constituent pas une recette à appliquer à la lettre, mais un schéma dans lequel votre réflexion doit s’inscrire pour trouver la voie à une conduite du changement réussie.

Voici donc ces 10 préceptes.

  1. Tu ne croiras pas que tout est possible
  2. Tu ne croiras pas que le plus c’est le mieux
  3. Tu ne projetteras pas tes préjugés
  4. Tu n’imposeras pas le changement
  5. Tu ne dissimuleras pas
  6. Tu refuseras l’irresponsabilité
  7. Tu ne nieras point tes émotions
  8. Tu ne craindras pas l’incertitude
  9. Tu ne manipuleras point la science
  10. Tu ne croiras pas tout savoir sur le changement

Cela vous semble simple et désuet? Détrompez-vous. Avec ces quelques recommandations – toutes formulées sous une forme négative, et deveniez quoi, c’est une des recommandations pour vous faire changer de point de vue sur le changement – Christophe Faurie pose un cadre à la fois souple et rigide, à l’aune duquel toutes vos initiatives peuvent être confrontées. Réformes, réorganisations, changement de business model, vous pensez que vous y arriverez facilement: faites le test, vous verrez que mine de rien, vous allez probablement transgresser la moitié au moins de ces préceptes, ce qui vous conduira dans le mur de manière quasi certaine.

 Croyez-moi, les 24,95€ que valent ce livre seront rapidement rentabilisés le jour où vous saurez mettre en oeuvre les conseils de Christophe…

J’ai pensé à tout … et pourtant, ça ne marche pas, Christophe Faurie, Editions Kawa, 156 pages.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?