Le Salon du Bourget 2015

Aussi lointain que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé regarder voler les avions. Et je n’ai pas boudé mon plaisir cette année encore, au Salon du Bourget, même s’il manquait quelques avions étrangers pour faire le show. On peut comprendre que les Russes, fâchés depuis l’affaire des Mistral, aient quelque peu boudé le salon, mais pourquoi donc l’US Air Force ne nous envoie-t-elle pas autre chose que des F15, des F16 et des A-10, avions qui ont plus de 30 ans pour certains? Et pourquoi le 787 était-il au programme durant les jours pro, et non pour les derniers jours ouverts au public?

La Patrouille de France
Autre petite déception: les différents stands des entreprises présentes étaient fermés durant les journées grand public. Dommage, car j’ai le souvenir d’y avoir parfois vu des choses étonnantes, notamment du côté des entreprises israéliennes, qui cette année, outre les sempiternels drones, présentaient quelques éléments du Dome de fer.
Le dome de fer

Parlons-en des drones: ils envahissent peu à peu ce salon, chaque entreprise y allant de son modèle. UAV, UCAV, MALE, Neuron, il va falloir se faire à ce nouveau vocabulaire.

Un drone d'IAI

Mais ne boudons pas notre plaisir: l’A350, l’A400M, l’énorme A380, le Rafale, la Patrouille de france, ont livré aux spectateurs présents sur place un spectacle d’une rare beauté. En voici quelques images.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

2 commentaires à propos de “Le Salon du Bourget 2015”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*