Internet est un immense vidéo-club…

…et Netflix est son prophète. Voici ce que je me suis dit en observant cette infographie, publiée par Intel, et qui illustre ce qui se passe pendant une minute sur Internet.

Que la vidéo constitue plus de la moitié des données circulant sur Internet, rien d’étonnant à cela, étant donné la taille des données nécessaires pour représenter une vidéo dans une qualité acceptable. On ne voit d’ailleurs pas apparaître dans cette infographie la part de contenus illégaux, issus d’échanges en peer to peer sur des plateformes plus ou moins licites.

Mais la grande surprise, c’est la position qu’occupe Netflix, qui n’est disponible que dans quelques pays officiellement – à croire que tous les internautes jouent avec leurs DNS pour simuler un visionnage depuis les US…? YouTube et Netflix représentent plus de la moitié du trafic, et sept plateformes sociales se rangent parmi les 10 premiers consommateurs de bande passante.

A part ça, vous pouvez continuer à regarder la télévisions. Jusqu’à ce qu’on coupe l’image.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?