Innovation victim

Il s’appelle Joshua Brown, et il fait, bien involontairement, le buzz depuis ce matin: Joshua Brown est en effet la première victime du pilote automatique des véhicules de la marque Tesla. Ironie du sort, un site évoque encore comment l’intelligence artificielle de ce même type de véhicule avait sauvé sa vie, il y a quelques mois. En réalité, Joshua Brown fait partie de cette communauté d’individus que nous dénommerons désormais, à l’instar des fashion victims, des innovation victims.Joshua-Brown-tesla-696x462

Joshua Brown était un ancien soldat, qui a servi 11 années en support aux forces spéciales – les Navy SEAL. Depuis 2010, il dirigeait une petite entreprise qu’il avait créée, Nexu Innovation. Là encore, ironie du sort, le compte Twitter de l’entreprise vante les mérites du mode auto-pilote de Tesla…

Bien évidemment, il ne sera pas le seul à pâtir des défauts de nos innovations. Par le passé, déjà, nombreux sont ceux qui ont payé de leur vie un lourd tribu à l’innovation: pionniers en tout genre, qui acceptèrent de tester les premiers trains, les premières voitures, les premiers avions, et qui périrent dans des accidents que les mesures de sécurité déployées un peu partout – airbags, ceintures de sécurité, check-list et autres principes de précaution – nous permettent d’éviter à une plus grande échelle.

Doit-on pour autant freiner l’essor de telles innovations? Doit-on mettre un terme, par exemple, à l’utilisation de programme de conduite automatique? Evidemment non. Pour moi, il est clair que l’avenir de la voiture et du transport urbain passe, désormais, par la diffusion massive de ces technologies, qui vont bien au-delà de l’aide à la conduite ou à la navigation. Dans quelques années, dans quelques décennies, des véhicules, plus intelligents et quasi-autonomes, nous permettront de nous déplacer sans avoir à passer le permis de conduire. Partagés entre plusieurs utilisateurs qui ne se connaissent même pas, ils nous débarrasserons du fardeau actuel lié à la possession et à l’entretien d’un véhicule. Le coût de possession d’une automobile personnelle est infiniment disproportionné par rapport à son usage réel. Imaginez que vous ne payiez que le dixième de ce prix, pour un usage équivalent, mais une répartition entre dix fois plus d’utilisateurs…

Il faut donc s’attendre à ce que d’autres Joshua Brown pavent le chemin de l’innovation. Ce sera peut-être vous, moi, nul ne le sait. Mais c’est comme cela que l’innovation progresse. Il faut s’attendre à voir se développer le nombre d’innovation victims

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?