Champions du monde de handball pour la 5e fois

Un grand bravo à l’équipe de France de handball, qui remporte son cinquième titre mondial. Et un grand merci au Qatar, pays organisateur, qui m’a permis de vérifier une hypothèse: une compétition de niveau mondial n’atteint pas forcément le niveau d’un championnat national de bon niveau. C’est ce qu’a parfaitement illustré l’équipe de handball du Qatar.
logo coupe du monde handball qatar 2015
Car la caractéristique principale de cette équipe, c’est bien son aspect multiculturel. Ne disposant que de quelques centaines de handballeurs licenciés, la fédération qatari a pu renflouer ses effectifs, et se doter d’une équipe de niveau mondial, en intégrant des joueurs étrangers qui ont obtenu la double nationalité dans un délai record.

On a donc pu voir évoluer sous les couleurs du Qatar des handballeurs de toutes origines: un français, deux bosniens, trois monténégrins, deux égyptiens, un tunisien, un cubain, un espagnol… Un tel mélange, cela se rencontre habituellement au niveau d’une équipe de championnat national. Et bien on sait désormais que le championnat du monde de handball permet à une telle équipe de se hisser en finale, et de livrer une partie serrée avec un champion du monde.

Verrait-on un match aussi serré lors d’un match qui opposerait le PSG à la Mannschaft, ou l’équipe du Milan AC aux Bleus? Ou bien l’équipe de niveau « championnat » s’imposerait-elle facilement? Je me souviens d’ailleurs d’un match amical qui avait opposé Arsenal aux Bleus de 1989, et qui s’était soldée par une victoire des Gunners par 2-0…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?