Palmarès du second startup weekend à Polytechnique #SWX

Comme pour la première édition, je vous propose de retrouver ici le palmarès du second startup weekend à l’école Polytechnique, ainsi qu’un court descriptif de chaque projet. Un grand bravo à l’équipe organisatrice, le fameux Cabinet Startup. La cérémonie était retransmise en direct sur Youtube.

2014 swx cabinet startup

Le palmarès

  • 1er prix: WHEEL IT
  • 2e prix: I.B.
  • 3e prix: GIFTY
  • Coup de coeur: SAVANT

Les sponsors

 

Les participants

18 projets ont été présentés au jury composé de Didier Tranchier (Institut Mines-Telecom), Jean-Michel Dalle (Agoranov), Laurent Vitse (EY), Omar Benguerah (Criteo) et de moi-même. Cela représente un total de 150 inscrits, une sacrée performance.

2014 jury swx

SAVANT

Coup de coeur de cette journée, SAVANT propose de moderniser le mértier des orthoptistes (4000 en France), à l’aide d’un appareil électronique, à la technologie brevetée, et qui suit le mouvement des yeux.

SOUPCON

SOUPCON est un projet événementiel, basé sur la dégustation de mets aux saveurs inattendues.

BAR MANIA

BAR MANIA se veut être le thermomètre de l’ambiance en temps réel dans les bars. Basé sur un dispositif qui compte les entrées et sorties, et une application mobile qui permet de savoir si tel ou tel lieu est rempli ou bien plutôt vide.

BUTTERFL’EYE

Projet bluffant, ne serait-ce que pas sa vidéo de démonstration diffusée d’entrée de jeu. BUTTERFL’EYE était hors compétition, le projet ayant débuté bien avant le startup weekend. Leur produit, c’est un mini-drone qui prend des photos ou des enregistre des vidéos à volonté.

HAPPY TRAVAUX

Il s’agit d’une marketplace dédiée à la sous-traitance de travaux à domicile. Concept sympa, mais qui devrait, si l’équipe allait plus loin, se frotter à un tas d’acteurs concurrents. L’élément différenciateur: l’assurance du résultat. A double tranchant…

VOILA VOICE

Projet purement B2B, VOILA VOICE propose de retranscrire par écrit les enregistrements de conférences, cours, réunions, etc., sur la base d’un fonctionnement en mode crowdsourcing: VOILA VOICE met en relation les entreprises et les internautes qui souhaitent se rémunérer selon un taux horaire prédéfini.

SOUNDGRABBER

Ce projet propose aux mobinautes de s’échanger des morceaux musicaux, a priori à partir de plateforme d’écoute en streaming comme Deezer ou Spotify. Reste que si ces plateformes se mettent à offrir ce service, le projet risque de prendre l’eau…

I.B.

Lauréat du second prix, I.B. (je n’ai pas capté de quoi ces deux lettres étaient les initiales) propose une forme de réseau social géolocalisé, sous forme de « bulles » associées à des campus: toute personne située à l’intérieur de la bulle peut suivre le fil d’actualité qui y est diffusé … par toute autre personne s’y trouvant. De plus, ce fil d’actualité est réduit à sa plus simple expression … mais aussi la plus performante sur les réseaux sociaux: une photo et une légende. C’est original, disruptif, même si – et les porteurs du projet le reconnaissent – il n’y a pas de modèle économique associé. Mais après tout, est-ce bien nécessaire? Twitter a bien réussi à tenir sept années sans…

LOGGAGE

Ce projet est celui de la « valise connectée »: un modèle haut de gamme – un segment qui pèse quelques millions de dollars selon les porteurs du projet – qui, en fonction de votre destination et de l’époque de votre séjour, vous indique ce qu’il faut mettre dans votre valise. De plus, à l’aide de puces RFID, la valise est censée reconnaître les articles qui y sont déposés. J’ai beaucoup aimé ce projet, même s’il n’a pas été primé: il y a une vraie vision d’avenir – le RFID sur tous les articles vendus – même si à mon sens ce projet arrive trop tôt, avec trois ou quatre années d’avance, sur les produits et les usages.

HIGHSPOT

Le principe de HIGHSPOT, c’est un peu le contraire de BAR MANIA: trouver les coins tranquilles, sur la base de recommandations portées par les étudiants. J’ai eu du mal à trouver en quoi un tel projet deviendrait addictif auprès d’une large population.

WHEEL’IT

Lauréat du premier prix, WHEEL’IT est un projet comme je les aime: on se demande comment on n’y a pas pensé avant. Il s’agit d’une sorte de caddy, qu’on attache derrière un vélo, et qui se rétracte de manière à être facilement transportable. Plus design que hightech, ce projet m’a séduit par sa simplicité, et la capacité de l’équipe à aller au bout du concept: vidéo de démonstration, et prototypage physique. Bravo.

2014 wheelit swx

GOUPIL

Ce projet a pour but de fournir un système communautaire de réservation de places de parking, qui ferait intervenir un acteur essentiel: des étudiants, pour garder les emplacements.

MY SHOP ASSISTANT

Il s’agit d’une plateforme de retargeting physique: l’acheteur / acheteuse qui abandonne l’achat en ligne et passe en magasin se voit proposer de procéder à la poursuite de la transaction. Idée intéressante, mais le hic, c’est qu’il faut ajouter le produit à une « wishlist », alors que le retargeting traditionnel reconnaît l’intérêt pour un produit sans passer par ce subterfuge. A creuser…

LE BIBERON

Un service de recherche de points de vente de boissons alcoolisées, basé sur la géolocalisation. Dommage qu’on se soit arrêtés à ce stade, on aurait pu aller plus loin, sur la géolocalisation de petits commerces (épiceries, fleuristes) en sortant de la dialectique alcool…

CHAIN BREAKER

Un projet événementiel autour de jeux où les participants sont enchaînés et doivent résoudre une énigme policière pour briser les chaînes. Sympathique, mais pas asse ambitieux, à ce stade.

INSTIMO

Une appli mobile pour vendre ou acheter des biens immobiliers. Franchement, je vois mal comment un nouvel entrant pourrait mettre le feu à ce secteur, sans investissements massifs en achats média. Mais je peux me tromper…

GIFTY

Lauréat du deuxième prix, Gifty propose de trouver le cadeau le plus adapté à une personne, en fonction des données laissées sur le web par cette personne (profil, commentaires). C’est ambitieux, encore balbutiant, mais il y a de l’idée.

SHYFT

L’un de mes favoris à l’issue de cette compétition, SHYFT propose aux internautes de s’envoyer des photos numériques dans le futur, pour les recevoir plus tard et revivre ainsi leurs instants préférés. C’est original, bien conçu, et je ne serais pas surpris si ce projet allait au-delà de ce weekend.

Voilà, bravo à toutes les équipes qui ont travaillé d’arrache-pied et n’ont pas démérité. J’ai trouvé que la qualité des projets était en légère hausse par rapport à l’édition précédente. Toutefois, certaines équipes cèdent à la facilité en ne visant que des publics étudiants pour leurs applis / projets. C’est dommage, car c’est assez restrictif, et entre nous, vu la tranche d’âge des membres du jury, pas forcément le plus porteur…

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

5 Replies to “Palmarès du second startup weekend à Polytechnique #SWX”

  1. Merci pour le palmarès !
    IB ce sont les initiales d'IceBreaker je crois (un classique des Startup Weekend au passage…)
    Sinon bien vu pour Shyft, le projet est porté par deux X2010 qui continuent à travailler dessus 😉

  2. Rétroliens : Palmarès du second startup weekend &agra...

  3. Rétroliens : L’X relève le défi du StartUp Week-End | The Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*