A la rencontre de 16 startups à l’université de Tel-Aviv #isrfr

Pour finir la journée en beauté, voici une succession de pitchs de 16 startups à l’Université de Tel-Aviv. Chacune a droit à exactement 5 minutes de présentation devant un pannel de chefs d’entreprise et d’investisseurs français.
Panel organisé et présenté par Yossi Dan et Denis Jacquet.

tau-startups

Mimoona

Mimoona (Arik Marmorstein & Nadav Moser) est une plateforme de crowdfounding sur les articles de modes. Avec ce type de plateforme, la société est capable de détecter les tendances dans le domaine de la mode ou du textile, et de la segmenter par géographie, par profil de consommateurs, etc.

La version beta est déjà en ligne (financée par Dream IT ventures). Ils ont déjà quelques clients. Ils cherchent 350k$.

Lingacom

Lingacom (David Yaish, prof J. Goldberg (polytechnicien), Yossi Kolkovich) développe une solution concernant la détection de matériaux nucléaires dans les cargos. La matière radioactive peut-être détectée à la main, mais si elle est protégée par un écran, on ne peut plus la détecter (c’est le cas du transport par cargo). La menace d’une bombe sale (matière radioactive + détonateur) est réelle, le projet de Lingacom a une application réelle. La menace n’est pas tant sur le nombre de victimes, mais sur l’impact économique d’une telle arme; elle ne requiert pas de savoir-faire très sophistiqué, et en raison de l’importance du trafic maritime (240 millions de cargos par an), est très difficile à détecter par des moyens humains uniquement.

La technologie s’appuie sur l’analyse de rayons cosmiques émis par des muons. Ils cherchent à lever 1 million de dollars.

PowerInbox

PowerInbox (Jeff) a inventé le concept de l’email interactif. Ils ont déjà levé de l’argent, ils cherchent des utilisateurs.
Il y a déjà 3.3 milliards d’utilisateurs d’email, qui est en fait le réseau social le plus diffusé, deux fois plus gros que Facebook :). Pour rendre l’email interactif, ils ont imaginé d’importer le navigateur web à l’intérieur de l’email.

Ca ressemble beaucoup à la technique déjà utilisée par Google pour rendre Google Mail interactif (intégration de vidéos, documents, etc.). D’après les fondateurs, l’interactivité augmente l’engagement des consommateurs pour les marques qui testent ce produit.

Xyrosoft

Xyrosoft (Nir Livneh, Roni Savir) s’intéresse au Big Data. Les entreprises dépensent de plus en plus d’argent à stocker des données dont la croissance est gigantesque. Xyrosoft est un outil de partitionnement des données. Il réduit le temps et les efforts consommés à structurer, parttionner les données avec des algorithmes propriétaires. Ils estiment leur marché à 3.2Mds$.

Le modèle de revenus est celui de la vente de licences ou de hardware, via un agrément avec les fabricants de solutions de stockage. Ils cherchent 1 million de $.

Diabesity

Diabesity développe un traitement pour les diabètes de type II, dont souffrent environ 370m de personnes. Les dépenses associées au diabète représenteraient 11% des dépenses de santé.

Il y a deux approches jusqu’à présent: la chirurgie et les approches non invasives (médication orale, injection). L’approche de Diabesity est de procéder par une méthode qualifiée de « endolumenale » (je n’ai pas bien compris à quoi cela correspond).

La solution est basée sur un stent placé à la base de l’oesophage, qui empêche les aliments de passer dans l’estomac et les conduit à l’intestin directement! C’est impressionnant. La technologie est bien entendue brevetée.

diabesity

L’équipe: Ronny Barak, Elad Einav, Marc Bessler.
Ils cherchent deux millions de dollars.

Sangamtech

Sangamtech (Eran Aloni, Eli Segalowitz) développe une plateforme de type « micro-grid » pour les cités intelligentes. Ils collectent des données depuis les foyers (les utilisateurs), et aident les décisionnaires (les mairies, les communautés d’agglomération) à prendre des décisions intelligentes, par exemple concernant l’éclairage public, le trafic, etc. au travers d’outils de simulation.

La démo est assez épatante. La technologie est déjà testée ) Berlin, Amsterdam, Kfar Saba, et en France (mais le nom de la ville n’est pas communiqué).

SeatID

SeatID (Eran Savir) est une plateforme sociale pour réserver des places en ligne (hôtel, vol, etc.). La société est une société SaaS en B2B, dont les clients sont les opérateurs et non les consommateurs. Ils fournissent de l’information sociale aux opérateurs. Leur pipe est déjà construit, avec des marques comme Hilton, Lufthansa, etc.

Un site demo est déjà en ligne, grandeur nature. 250k$ déjà levés, deux brevets en cours. Ils cherchent à lever 1 million de dollars.

VideoStir

VideoStir permet de transformer une vidéo amateur pour en faire une animation sur un site web, sur n’importe quel site web. La démo est bluffante!

Opinion Stage

Opinion Stage est une plateforme sociale qui permet de récupérer des insights clients via des sondages. Les internautes se connectent à leur réseau social préféré, et votent sur le site qui propose le sondage. Une fois le vote effectué, Opinion Stage se charge de la promotion du sondage. Les sondages peuvent comparer des images ou des vidéos.

Ce logiciel offre bien sûr un back-office pour suivre les sondages en direct.

Sookooroo

Sookooroo (Shoham, Ofir, Ariel) est une plateforme sociale d’e-learning. Leur technologie fonctionne en mode SaaS, et même sur des infrastructures internet de débit limité.

La société a déjà levé 200k$, et cherche 1.5m$ pour pénétrer le marché américain, puis aller sur les plateformes mobiles.

Glide

Glide est une application (iPhone, Android) qui permet de faire du SMS video.

L’application est née du besoin du fondateur de discuter avec son ami (et cofondateur), qui habitait à plusieurs milliers de kilomètres l’un de l’autre.

L’application à tester, pour sûr!

LeaderZ

LeaderZ (Sharon Savariego, Arthur Vainer) est une plateforme qui permet à toute organisation ou association de créer son propre réseau social. Ils cherchent à lever 450k$.

Verdata

Verdata analyse les données géolocalisées pour servir des publicités mieux ciblées. Une fois que leur code est intégré dans une app, ils sont capables de traquer la géolocalisation des utilisateurs (opt-in) et de proposer des publicités mieux ciblées.

Deux produits: in app, et hors app. Ca a l’air très intrusif comme principe, mais en réalité c’est probablement l’avenir de la publicité sur mobile. Car en effet, à quoi bon consulter son mobile si les contenus publicitaires ne sont tiennent pas compte du contexte changeant, par définition? Au passage, les serveurs de publicités de Google font cela depuis des années, via la géoloc des adresses IP de consultation. C’est ce qu iexplique que l’on obtienne des publicités pour des produits français sur un site irlandais, si on le consulte depuis une IP en France.

Footware

Footware permet de rassurer l’acheteur de chaussures en ligne qui s’angoisse avant d’essayer le modèle de son choix. C’est énorme, parce qu’ils …. scannent carrément le pied avec un Smartphone!!! C’est énorme.

Tryout

Tryout est un outil qui permet aux parent des rencontrer les meilleurs professionnels pour leurs enfants.

tryout

Skakash

Skakash (Moshe greenshpan, Erez Kedem, Dr. Zur) est une des startups qui a fait le plus parler d’elle ces dernières semaines. C’est un peu le Shazam de la reconnaissance faciale.

Trois domaines d’application: la reconnaissance de stars à la télévision, les systèmes de vidéo surveillance, et Fa6, un système de vidéosurveillance domestique.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

Une réponse à “A la rencontre de 16 startups à l’université de Tel-Aviv #isrfr”

  1. Rétroliens : Le palmarès du premier startup weekend à Polytechnique #swx -Kablages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*