La malédiction du marathon

Sale temps pour les marathoniens cette année. Après celui de New-York annulé pour cause de tempête Sandy, celui de Tel-Aviv annulé pour cause de canicule – ce qui n’a pas empêché le semi de se courir, avec un mort et plusieurs blessés par déshydratation – voici que celui de Boston est endeuillé pour cause d’attentat à la bombe (3 morts, plusieurs dizaines de blessés).

Et ils veulent vraiment courir celui de Londres dimanche?….

Note: des centaines de marathons sont courus chaque année, dans plein d’autres villes. Mais cette série noire est assez impressionnante.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?