La musique de Pi

A quoi peut bien ressembler un morceau de musique basé sur la distribution des décimales de Pi? Voici une des réponses possibles.

Quelques petits rappels pour les personnes qui ne connaissent pas les caractéristiques de Pi, nombre qui a passionné des générations de mathématiciens, si ce n’est de matheux. La définition mathématique de Pi, c’est le rapport de la circonférence d’un cercle à son diamètre (dans un plan euclidien, rappelle Wikipedia: sur d’autres surfaces, les résultats peuvent être différents).

Pi est un nombre irrationnel: on ne peut pas l’écrire sous la forme d’une fraction de deux nombres entiers. Il possède donc une infinité de décimales, dont le motif n’est pas périodique. C’est même un nombre transcendant: il ne peut pas s’exprimer sous la forme de la racine d’un polynôme à coefficients entiers.

L’absence de motif périodique dans les décimales de Pi fait qu’une mélodie basée sur ces décimales ne présenterait pas de refrain ou de structure récurrente. Pourtant, à l’écoute, le morceau de musique que joue ce pianiste n’est pas sans charme.

Si cet aspect de Pi vous intrigue, je vous recommande vivement – une fois de plus – la lecture du livre de Jean-Paul Delahaye, le fascinant nombre Pi.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

3 commentaires à propos de “La musique de Pi”

  1. A ce que je sais, la Kabbala parle aussi de Pi, notamment dans le Sefer Bereshit, Parasha Bereshit. C’est de cette facon que D.ieu stoppa l’expansion de l’Univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*