Vive les notices en ligne !

Cela fait déjà quelques années que sont apparues es notices en ligne. Elles on remplacé nos vieux « modes d’emploi ». Au tout début, cela m’énervait plus qu’autre chose: vous achetez un appareil électronique, et en guise de notice, vous ne recevez qu’un bout de papier recyclable sur lequel est indiqué l’URL de la version PDF que vous devez télécharger vous-même. J’étais encore habitué à découvrir toutes les fonctionnalités du matériel dont j’avais l’acquisition, et sous le charme de ces vieilles notices explicatives, écrites dans dix ou douze langues, souvent mal traduites, et dans lesquelles on pouvait apprendre quelques mots d’espagnol, d’italien ou de tchèque en comparant les traductions. Et cette économie de bout de chandelle, qui consistait à nous faire imprimer nous mêmes nos notices, m’exaspérait. Mais cette époque est révolue.

Je me suis fait une raison, et j’apprécie désormais le charme des notices en ligne. Elles n’offre, finalement, que des avantages. Au lieu de rechercher pendant des heures, dans de vieux cartons mal classés, la notice du lecteur VHS acquis il y a plus de dix ans, il vous suffit de lancer une recherche sur Google, et hop! vous tombez sur la version PDF de la notice en question. Même pas froissée, même pas déchirée, même pas tachée, encore intacte, vous n’avez même pas besoin de l’imprimer, il vous suffit de la consulter sur une tablette pour en apprécier, de nouveau le charme désuet des traduction.

Et quelles traductions ! J’ai toujours été intrigué par les qualités linguistiques des notices. Elles m’ont toujours donné l’impression d’avoir été conçues par des élèves de quatrième ou de troisième, en plein apprentissage d’une deuxième langue vivante. La poésie de ces notices est toute Kafkaïenne: réussir à se dépêtrer dans sa langue natale relève de l’exploit, et n’espérez pas vous en sortir en étudiant la version anglaise, qui est souvent d’aussi mauvaise facture.
Notice caméra espion
On trouve des notices pour presque tout, même pour des clefs USB / caméra espion

L’intérêt d’une notice en ligne, c’est que vous pouvez espérer qu’elle soit corrigée, au fil du temps. Qu’avec le temps, le fabricant de l’appareil concerné, lecteur de DVD, routeur DSL ou téléviseur, aura pris soin de changer de traducteur et d’améliorer l’intelligibilité des textes. C’est plein d’espoir, une notice en ligne.

Il y a même des petits malins qui se sont dits qu’ils pourraient faire du business avec des notices en ligne. En les récupérant un peu partout et en les indexant (plus ou moins bien) sur un emplacement unique, des sites comme Mes Notices (racheté par 20 minutes), Monsieur manuel ou Central Manuel se financent par la publicité en ligne, et font concurrence aux sites des constructeurs de matériel, où il est parfois plus difficile de trouver le manuel utilisateur ou le mode d’emploi recherché.

Quand vous arrivez à cette page, c’est en général que vous avez fini de lire la notice

Désormais, je collectionne les notices en ligne. Je les consulte, les télécharge, les archive. Vous pourriez m’objecter qu’elles ne sont plus en ligne, mais c’est faux, je les place dans un dossier spécial, sur Dropbox, pour pouvoir les consulter depuis n’importe quel appareil, dans toutes les situations. Je suis devenu, avec le temps, un adepte des notices en ligne.


Dis-moi quelles notices tu lis, je te dirai qui tu es

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de be angels, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “Vive les notices en ligne !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*