Helmut Kohl

Chancelier d’Allemagne pendant plus de 15 ans, il était aux commandes lors de la réunification des deux Allemagnes. D’Helmut Kohl, je garderai essentiellement une image, cette photographie main dans la main avec François Mitterrand. Et je garderai aussi un autre souvenir: nous avions les mêmes initiales. Cela n’a aucun intérêt, bien entendu…


Photo: ©Wolfgang Eilmes/DPA/MAXPPP

Pourtant j’y pense régulièrement, à chaque fois que j’inscris mes initiales. Car tout comme notre nom ou notre prénom, nos initiales forment une suite de sons qu’on identifie de suite. Les miennes sont suffisamment rares pour que je remarque les personnalités avec qui je les partage : mon ami Henri Kaufmann, par exemple, ou encore Henri Kissinger, Henri Krasucki ou Heidi Klum.

Chez Dassault Systèmes, nous avions un trigramme composé de nos deux initiales et de la dernière lettre du nom. Mon trigramme aurait dû être HKA, mais un certain Hedi Kodja était déjà sur place à mon arrivée. Ce fut donc HKL: le trigramme qu’aurait reçu Helmut Kohl s’il avait travaillé chez DS…

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*